Accueil > Archives > Le petit tiroir aux milles trésors

source : http://www.enbeauce.com/detail-actualite.asp?ID=11374

Présentement en cours, le vingt-quatrième Salon des artistes et artisans de Beauce regorge de talents. Des 42 exposants, l’ébéniste Deni Forest se dégage du lot par son originalité. Il fabrique des coffrets en bois à partir de souches, de bois de grève et de rivière. Chacune de ses pièces possède un tiroir caché pour y dissimuler son trésor. Il en fait d’ailleurs sa signature.

L’artiste provient de Saint-Edgar en Gaspésie. Depuis 18 ans, il perfectionne son concept. Taillés de ses mains dans un seul bloc de bois, ses coffrets débordent littéralement de tiroir. De toutes les formes possibles, on peut tout aussi bien en découvrir un à l’arrière d’un autre « pour y mettre un trésor », selon Deni Forest. Soucieux de l’environnement, il finit ses créations avec de la cire d’abeille.

Le bois qu’il utilise provient nécessairement de la récupération. D’anciennes épaves, trouvées à la grandeur du Canada, lui ont même servi à la réalisation de certaines de ses œuvres. De 1974 à 1978, il travaille dans les plantations d’arbres de la Colombie-Britannique. Il perfectionne alors aussi ses talents de menuisier. Ce n’est qu’en 1990 qu’il confectionne son premier coffret. Depuis, « je travaille sans jamais couper d’arbre. »

Il se dit « fils de la Gaspésie ». Entre la poésie et l’ébénisterie, Deni Forest fait revivre le bois mort. Toujours selon lui, « mes créations sont faites de bois enchanté. » En effet, les formes et les courbes de ses coffrets donnent véritablement l’impression qu’ils cachent un secret magique ou qu’un lutin sortira de l’un ou l’autre des tiroirs.

photo : Victor-Abel Gagné

Toutes les créations de Deni Forest possèdent un caractère unique. Les formes sont à l’honneur et les surprises de son travail à découvrir.